> Accueil > Hépatites virales B et C > Recherche fondamentale > Présentation générale

Présentation générale

La recherche fondamentale sur les hépatites virales à l’ANRS

  • MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX PRÉVENIR ET SOIGNER
  • FAVORISER L’ÉMERGENCE DE PROJETS DE RECHERCHE INNOVANTS ET DE QUALITÉ
  • IDENTIFIER DE NOUVELLES CIBLES THÉRAPEUTIQUES
  • COORDONNER DES RECHERCHES MULTIDISCIPLINAIRES
  • ASSURER LE TRANSFERT DES RÉSULTATS SCIENTIFIQUES VERS LA POPULATION
 

La recherche fondamentale sur les hépatites a pour but de mieux comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires conduisant aux pathologies associées à ces infections virales. Une connaissance approfondie des interactions entre le virus et son hôte est indispensable pour mieux comprendre l’évolution de la maladie ainsi que pour développer de nouvelles approches thérapeutiques et préventives. Parmi les questions qui se posent aujourd’hui en recherche fondamentale sur les hépatites virales :

  • Comment les virus entrent dans la cellule,
  • Comment ils y multiplient leur génome,
  • Comment ils s’y assemblent,
  • Comment ils détournent la réponse immunitaire de l’hôte pour persister dans la cellule infectée,
  • Quels sont les mécanismes conduisant aux maladies associées à ces infections virales,
  • Comment ces virus échappent parfois aux traitements antiviraux,
  • Pourquoi, dans certains cas, la réponse immunitaire de l’hôte permet quand même d’éliminer ou de contrôler le virus.

Place de la France dans la recherche fondamentale mondiale sur les hépatites virales

Depuis longtemps, la France développe une recherche fondamentale de pointe sur les hépatites virales.

Plusieurs équipes ont publié des avancées majeures notamment dans le domaine de la biologie structurale des virus de l’hépatite, sur l’entrée dans la cellule de ces virus ainsi que sur l’assemblage de la particule virale à l’intérieur de la cellule et son interaction avec le métabolisme cellulaire.

La qualité de la recherche française est fortement liée au haut niveau scientifique, à l’étroite collaboration des équipes entre elles, ainsi qu’à l’animation scientifique, qui s’opère en particulier lors des journées du Réseau national hépatites de l’Anrs. De plus, la recherche fondamentale soutenue par l'Anrs s’enrichit d’une collaboration étroite avec la clinique.

La recherche fondamentale sur les hépatites virales à l’ANRS

Les recherches soutenues par l'ANRS concernent principalement la virologie, en particulier l’étude des caractéristiques et mécanismes qui permettent aux virus de déjouer les défenses immunitaires de l’hôte, de pénétrer dans les cellules de l’organisme, et d’y persister éventuellement, en résistant aux médicaments.

Les mécanismes conduisant au développement d’une hépatite fulminante ou chronique, de lésions hépatiques, d’une cirrhose et/ou d’un cancer du foie font aussi l’objet d’études financées par l’ANRS.

En outre, une étape cruciale pour valider les avancées de la recherche fondamentale et pour permettre le transfert de ces dernières vers les soins aux patients, consiste à travailler sur des modèles cellulaires et animaux (naturels ou expérimentaux) de l’infection par les virus de l’hépatite B et de l’hépatite C. Ces modèles animaux apportent aussi des renseignements précieux sur les mécanismes de résistance aux antiviraux et aident au développement de nouvelles molécules antivirales.

TOP