> Accueil > Hépatites virales B et C > Santé publique, Sciences sociales > Actualités

Actualités

le 05/01/2017

Communiqué de presse - SANOFI-INSERM HBV Cure program : une alliance médicale, académique et pharmaceutique pour la recherche sur l’hépatite B

L’Inserm et Sanofi joignent leurs ressources et leurs efforts dans un projet novateur de recherche en infectiologie : le « SANOFI-INSERM HBV Cure Program ». Ce projet rassemble des équipes de deux centres de recherche sous tutelle de l'Inserm, du CNRS, de l’Université Claude Bernard-Lyon 1, de l’École Normale Supérieure de Lyon, et du Centre de Lutte contre le Cancer Léon Bérard, le CRCL1 et le CIRI2. Ce programme de recherche est soutenu également par l'ANRS dans le cadre de son action coordonnée 34 « HBV Cure ». Le principal objectif de cette collaboration est le développement d’un traitement curatif de l’hépatite B.

le 13/10/2016

Usagers de drogues en France : réduire l’exposition aux risques d’infection par le VHC

La première salle de consommation supervisée de drogues ouvre en France au sein de l’hôpital Lariboisière lundi 17 octobre 2016. Un des objectifs de cette initiative innovante est de participer à la réduction des risques de contamination par le VIH et les hépatites chez les usagers de drogues injectables. Deux études récentes soutenues par l’ANRS, ANRS-COQUELICOT et ANRS-AERLI, ont montré l’importance de renforcer les efforts pour prévenir les risques chez cette population dont l’exposition au VHC reste élevée mais aussi la nécessité de favoriser le dépistage.

le 13/10/2016

Cartographie régionale des usagers de drogues en France

L’exposition au risque infectieux reste très importante parmi les usagers de drogues injectables, malgré la mise en place de politiques de réduction des risques. L'étude ANRS Coquelicot permet d’actualiser et de comparer la séroprévalence de l'infection VIH et VHC (la proportion de personnes infectées) dans plusieurs villes ou régions en France, et de distinguer des profils et des pratiques propres à chacune. Avec ces données, il est ainsi possible de savoir où et comment porter l'effort de réduction des risque.

le 13/10/2016

Favoriser le dépistage de l'hépatite C

Avec l'élargissement aux nouveaux traitements contre le VHC, les antiviraux à action directe, traitements de courte durée montrant une grande efficacité, la donne pourrait être changée pour les usagers de drogues, population très affectée par le VHC. Encore faut-il atteindre ces populations. L’étude ANRS Aerli montre l’efficacité d’une démarche communautaire tant pour la prévention que pour le dépistage.

le 22/06/2016

Usagers de drogues : un accompagnement personnalisé améliore le dépistage du VHC

Une intervention éducative délivrée par des pairs auprès d’usagers de drogues injectables permet d’améliorer l’accès au dépistage du virus de l’hépatite C. Tels sont les résultats de l’étude ANRS AERLI (Accompagnement et Education aux Risques Liés à l’Injection), réalisée conjointement par l'association AIDES, Médecins du Monde et l'Inserm U912 (Marseille), qui viennent d’être publiés dans la revue Plos One ce 13 juin 2016.

le 21/04/2016

AFRAVIH 2016 - Migrants d’origine subsaharienne en France : quel parcours de vie ? De santé ?

Durant la 8ème Conférence de l’AFRAVIH qui se tient du 20 au 23 avril à Bruxelles, la question des migrants sera mises en avant avec les présentations des résultats de l’étude ANRS PARCOURS et la tenue le jeudi 21 avril de 17h15 à 19h30 du symposium satellite de l’ANRS intitulé "Migrants d'Afrique subsaharienne et politiques migratoires en Europe: quel impact pour le VIH et les hépatites".

Les données de l’étude ANRS PARCOURS sur l’infection par le VIH et sur la précarité viennent également d'être publiées dans les revues La Recherche et Population & Sociétés.

le 20/04/2016

Vietnam : deux études confirment la gravité de l’épidémie du VHC liée à l’usage de drogues

Réalisées à Hai Phong par l’ANRS, deux études soulignent le besoin urgent d’interventions ciblant les usagers de drogues injectables au Vietnam. L’étude DRIVE-IN met en évidence une prévalence et une incidence particulièrement élevées de l’hépatite C dans cette population. De son côté, l’étude FIBRHIVIET indique que les usagers coinfectés VIH/VHC présentent souvent une fibrose avancée, dont près d’un quart nécessite un traitement urgent. Ces résultats sont présentés lors la 8e Conférencede l’AFRAVIH,qui se tient à Bruxelles (Belgique) du 20 au 23 avril 2016.

le 15/04/2016

A decrease in the HIV and HCV epidemics is possible in Eastern Europe and Central Asia

In the countries of Eastern Europe and Central Asia, improved access to health care and to prevention among people who inject drugs would considerably reduce the extent of the HIV and hepatitis C epidemics in this population. The implementation of intervention strategies could also be beneficial in the general populations of the countries concerned. This is shown by a study conducted by Guillaume Mabileau under the direction of Professor Yazdan Yazdanpanah (IAME, Joint Research Unit U1137 Inserm/Université Paris-Diderot/Université Paris Nord, Paris, France), with support from ANRS (France REcherche Nord & sud Sida-hiv Hépatites). The study findings will be presented in an oral communication at the annual meeting of the European Association for the Study of the Liver (EASL), held in Barcelona (Spain) from 13 to 17 April 2016.

le 15/04/2016

La diminution des épidémies de VIH et de VHC est possible en Europe de l’Est en Asie Centrale

Dans les pays d’Europe de l’Est et d’Asie Centrale, améliorer l’accès aux soins et la prévention des usagers de drogues par voie intraveineuse réduirait considérablement l’importance des épidémies du VIH et de l’hépatite C chez cette population. La mise en place de ces stratégies d’intervention pourrait également être bénéfique à l’échelle de la population générale des pays concernés. C’est ce que démontrent les résultats d’une étude menée par Guillaume Mabileau sous la direction du Pr Yazdan Yazdanpanah (IAME, Unité mixte de recherche U1137 Inserm/Université Paris-Diderot/Université Paris Nord, Paris, France), avec le soutien de l’ANRS (France REcherche Nord & sud Sida-hiv Hépatites). Ils sont présentés en communication orale lors du Congrès de l’Association européenne pour l’étude du foie (EASL), qui se tient à Barcelone (Espagne) du 13 au 17 avril 2016.

le 23/02/2016

L'ANRS à la CROI 2016 !

En direct de la CROI, l'ANRS partage avec vous quelques résultats d'études qu'elle soutient.

le 24/02/2016

CROI 2016: Le café diminuerait le risque de mortalité chez les patients co-infectés VIH-VHC

De nombreuses études menées en population générale tendent déjà à le prouver : l’apport quotidien de café avec ou sans caféine réduirait la mortalité de 10%. Chez les patients co-infectés par le VIH et l’hépatite C, les études précédentes ont démontré les bienfaits d’une consommation élevée de café sur la réduction du risque d’insulino-résistance et du taux d’enzymes hépatiques. Mais qu’en est-il de la mortalité ?

le 08/09/2015

La lettre n°2 d'information du comité de suivi des recommandations "Hépatites B&C 2014" vient de paraître

le 21/09/2016

Mot de bienvenue des présidents de IAS 2017

Bonjour!

C'est avec grand plaisir que nous vous invitons à participer à la 9e Conférence scientifique sur le VIH (IAS 2017). Celle-ci se déroulera à Paris – au Palais des Congrès – du 23 au 26 Juillet 2017. Cette rencontre, qui a lieu tous les deux ans, est la plus importante conférence scientifique sur le VIH/sida et sur les sujets associés à cette pathologie. Elle réunit une communauté de plus de 6000 professionnels du monde entier qui débattent des progrès les plus récents de la recherche sur le VIH/sida tout en portant une attention particulière à ce que cette recherche se traduise concrètement dans la pratique et dans l'action politique.

le 04/07/2015

L'ANRS à la 8ème Conférence de l'IAS (19-22 juillet 2015, Vancouver)

L'ANRS est présente à la Conférence de l'IAS qui se déroule du 19 au 22 juillet 2015 à Vancouver.

le 01/06/2015

ANRS CO22 HEPATHER: 3 Questions au Pr Stanislas Pol

25 000 patients atteints dhépatites B ou C. Tel est l’objectif de recrutement de la cohorte CO22 HEPATHER de l’ANRS. Cet outil unique va permettre de répondre à de très nombreuses questions sur l’évolution de ces infections, et pour l’hépatite C, sur l’efficacité et la tolérance à long terme des nouvelles molécules. Pour en savoir plus, le Pr Stanislas Pol, investigateur-coordinateur de la cohorte, répond à nos questions.

le 09/01/2017

La cohorte ANRS CO22 HEPATHER

La cohorte ANRS CO22 HEPATHER, promue par l'ANRS, a pour objectif d’améliorer les connaissances sur les hépatites virales. Elle comprend, à ce jour, 20.990 patients atteints d’hépatite B ou C. Plus de 6.000 d’entre eux ont débuté un nouveau traitement par antiviral à action directe de l’hépatite C dans le cadre des Autorisations Temporaires d’Utilisations (ATU) ou de l’Autorisation de mise sur le marché (AMM).

le 13/11/2014

L'ANRS à la Conférence annuelle de l'AASLD (7 au 11 novembre 2014)

L'ANRS (France REcherche Nord&sud Sida-hiv Hépatites) était présente à la Conférence annuelle de l'American Association for the Study of Liver Diseases (AASLD) qui s'est tenue du 7 au 11 novembre 2014 à Boston (États-Unis).

Durant cette conférence deux résultats d'études portant sur les nouveaux traitements contre l'hépatite C, les antiviraux à action directe, ont été présentés.

le 01/09/2014

Médecins généralistes : acteurs clés du dépistage

Proposer un dépistage conjoint du VIH et des hépatites B et C à tout consultant âgé de plus de 18 ans et n’ayant encore jamais fait de test auparavant, telle était la mission de 66 médecins généralistes de Gironde et du Nord. Le but : étudier la faisabilité d’une telle pratique et renforcer le dépistage en population générale.

le 28/07/2014

Journée mondiale contre l'hépatite

On estime à environ 500 000 le nombre de personnes infectées en France par les virus de l’hépatite B (VHB) et de l’hépatite C (VHC). Transmis par le sang, et également pour le VHB, par voie sexuelle et de la mère à l’enfant, ces virus sont responsables d’environ 4 000 décès par an. Lorsque ces infections ne sont pas dépistées ou traitées, elles risquent d’évoluer vers la cirrhose ou le cancer du foie.

le 15/05/2014

Premier rapport sur la prise en charge des personnes infectées par les virus de l'hépatite B ou de l'hépatite C en France

Ce rapport est rendu public le 19 mai 2014, à l’occasion de la journée nationale de lutte contre les hépatites virales.

le 27/06/2014

L'ANRS à la 20e Conférence de l'IAS (20-25 juillet 2014)

L'ANRS était présente à la Conférence internationale de l'IAS qui se tenait du 20 au 25 juillet 2014 à Melbourne. A cette occasion, nous vous présentons les résultats de quelques études soutenues par l'agence qui ont fait l'objet de communication lors de la Conférence.

Comme chaque année, vous avez pu assister à notre symposium satellite, co-organisé cette fois-ci avec le NIDA. Sa thématique était "Drug Use and HIV and HCV Infection: The Challenge and The Potential Solutions" (plus de détails ci-dessous).

le 30/04/2014

Parcours de vie et de santé des migrants: une enquête de l'ANRS

L’enquête Parcours « Parcours de vie, VIH et hépatite B chez les migrants africains en Ile-de-France » est une enquête financée par l’ANRS (France Recherche Nord&Sud Sida-HIV Hépatites) qui a débuté en 2012. Le Dr Annabel Desgrées du Loû, directrice de recherche à l’IRD, est présente à l’AFRAVIH pour présenter quelques résultats. Nous lui avons posé trois questions afin de faire un point sur l’enquête après deux ans d’existence.

le 21/04/2014

Hépatite C : nouvelles recommandations de l’EASL ou comment faire face à la révolution thérapeutique annoncée

Deux jours après l’Organisation mondiale de la Santé, c’est au tour de l’EASL de dévoiler ses nouvelles recommandations européennes pour la prise en charge de l’hépatite C. A l’heure où de nouvelles molécules arrivent sur le marché, elles ont pour volonté d’aider les médecins à choisir, parmi l’éventail d’options qui va s’ouvrir à eux, la meilleure stratégie thérapeutique possible à administrer à chaque patient atteint d’hépatite C.

le 10/04/2014

L'OMS présente ses premières recommandations sur la prise en charge de l'hépatite C

C’est à l’occasion de la 49ème édition de l’European Association for the Study of Liver (EASL) que l’OMS a présenté ses toutes premières recommandations sur la prise en charge de l’hépatite C. Ces recommandations portent sur le dépistage, la prise en charge des personnes infectées et le traitement de l’infection.

le 08/07/2013

L'ouvrage "Accès aux antirétroviraux dans les pays du Sud - Propriété intellectuelle et politiques publiques" est paru

Cet ouvrage collectif a été rédigé suite au séminaire qui s’est tenu à Rio de Janeiro, en 2009, dans le cadre de l’Année de la France au Brésil, organisé par l’Anrs et le département des maladies sexuellement transmissibles/sida et des hépatites virales du ministère brésilien de la Santé.

Juillet 2013 (272 pages)

le 04/07/2013

Connaissances, perceptions et pratiques de dépistage et de vaccination vis-à-vis de l'hépatite B : des progrès restent à faire

Quelles connaissances ont les Français de l’hépatite B ? Comment la perçoivent-ils ? Comment s’en protègent-ils ? Parce que plus de 280 000 personnes sont porteuses du virus de l’hépatite B en France, la dernière édition de l’enquête KABP1 a consacré un volet de ses questions à cette infection. Cette étude a permis de documenter pour la première fois en France les connaissances, perceptions et pratiques de la population générale vis-à-vis de l’hépatite B et de les confronter à celles mesurées pour le VIH. Le 28 Juillet prochain sera célébrée la Journée mondiale contre l’hépatite dont le thème cette année est "Plus proche qu'on ne croit".

le 11/07/2013

Journée mondiale contre l'hépatite

L’Anrs soutient la journée mondiale contre l'hépatite organisée le 28 juillet 2013 par l'OMS. Depuis 14 ans, l’agence mène une politique de recherche très active pour améliorer la prise en charge et la prévention de ces infections qui touchent près de 640 000 personnes en France.

le 06/06/2012

Médecins, mobilisez-vous ! Une enquête sur le VIH et le VHB chez les migrants en Ile-de-France

L’ANRS lance PARCOURS « Parcours de vie, VIH et hépatite B chez les migrants africains en Ile-de-France », une grande enquête en Ile de France auprès des migrants d’Afrique sub-saharienne pour caractériser leurs besoins de santé et améliorer les stratégies de prévention, de dépistages et de prise en charge de l’infection VIH et de l’hépatite B. Trois questions au Dr Annabel Desgrées du Loû, responsable de l’enquête.

le 10/06/2012

Les présentations du symposium de recherche fondamentale et du séminaire de recherche Anrs sont disponibles

L'Anrs a organisé un symposium de recherche fondamentale et son séminaire de recherche annuel les 2-3-4 mai 2012 à l'institut Pasteur de Paris

le 30/05/2011

Consultez les présentations du séminaire de recherche de l'ANRS

Le séminaire de recherche de l'ANRS s'est déroulé les 5 et 6 mai 2011 à l'Institut Pasteur de Paris

le 05/06/2009

L'étude Anrs Méthaville

L'Anrs lance une étude sur l'impact de la primo-prescription de méthadone en médecine de ville sur les pratiques à risque de transmission du VHC (Anrs Méthaville)

le 21/06/2007

Un numéro spécial de la revue d'épidémiologie et de santé publique

Il s'agit du Volume 54 - hors-série I - juillet 2006 : "Séminaire ANRS : recherches en santé publique sur les hépatites virales"

le 16/01/2008

Séminaire "Essais d'intervention et méthodes quasi expérimentales en santé publique. Intérêts et limites pour la recherche sur le VIH/sida et les hépatites virales"

Ce séminaire s'est déroulé à Paris les 16 et 17 janvier 2008