Disparition de Mark Wainberg

le 13/04/2017

Nous apprenons avec une très grande tristesse la disparition brutale, à l'âge de 71 ans, de Mark Wainberg.

Virologue de réputation internationale, Mark s'est consacré à la recherche sur le VIH/sida, dès les premières années de l'épidémie. Il a participé à la découverte de la lamivudine, en 1989, qui a révolutionné la prise en charge des patients vivant avec le VIH. Ses travaux, publiés dans les meilleures revues scientifiques, ont également porté sur la résistance aux antirétroviraux. Professeur à l'Université Mc Gill à Montréal, il a accueilli des étudiants du monde entier au sein du Centre Sida de l'Université Mc Gill, qu'il a créé en 1984.

Mark Wainberg a été Président de l'IAS et, à ce titre, a organisé la 13e conférence internationale sur le sida de Durban, en 2000, qui a marqué un tournant dans l'histoire de l'épidémie.

Il était proche de l'ANRS : Il a participé activement aux travaux du groupe « Résistance » et a présidé le Conseil scientifique de l'agence.

Nous nous associons aux hommages qui lui sont rendus de par le monde et qui soulignent son engagement et sa contribution majeure à la lutte contre le VIH. Nous aimions sa générosité, son enthousiasme, son sens du dialogue et de l'écoute.

So long, Mark…