L'ANRS à la 8ème Conférence de l'AFRAVIH !

le 21/04/2016

Retrouvez toute l'actualité de l'ANRS à l'AFRAVIH qui s'est déroulée du 20 au 23 avril 2016 à Bruxelles.

Faisabilité et efficacité du traitement précoce basé sur le lopinavir et sa simplification chez l'enfant en Afrique de l'ouest

Le traitement précoce basé sur le lopinavir est réalisable et efficace chez le jeune enfant avant l’âge de deux ans en Afrique de l’Ouest à condition d’améliorer l’accès précoce au diagnostic de l’infection par le VIH. La simplification de ce traitement chez les enfants en succès virologique stable avec de l’efavirenz est possible : non inférieur au lopinavir en terme de succès virologique mais pose le problème d’émergence de mutations de résistances qui risque de faire échouer le traitement à plus long terme.

Migrants d’origine subsaharienne en France : quel parcours de vie ? De santé ?

Focus sur la question des migrants avec 6 présentations des résultats de l’étude ANRS PARCOURS et la tenue le jeudi 21 avril de 17h15 à 19h30 du symposium satellite de l’ANRS intitulé "Migrants d'Afrique subsaharienne et politiques migratoires en Europe: quel impact pour le VIH et les hépatites".

Les données de l’étude ANRS PARCOURS sur l’infection par le VIH et sur la précarité font également l’objet de publication dans les revues La Recherche etPopulation & Sociétés.

Mesure de l’incidence de l’infection par le VIH chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes dans 4 pays d’Afrique de l’Ouest

L’étude CohMSM ANRS 12280 estime l’incidence de l’infection par le VIH chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes dans 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal et Burkina Faso). Ces résultats montrent qu’il est important de mettre en œuvre des programmes spécifiques de prévention et de prise en charge pour cette population.

Charge virale : comment OPP-ERA fait bouger les lignes

Selon le Pr Christine Rouzioux, les données du programme OPP-ERA peuvent changer la donne dans les pays du Sud. L’intégration de la mesure de la charge virale dans la prise en charge des patients doit maintenant se généraliser.

Le Pr Christine Rouzioux (laboratoire de virologie, Hôpital Necker, Université Paris Descartes, Paris) est la responsable scientifique du programme OPP-ERA.

Vietnam : deux études confirment la gravité de l'épidémie du VHC liée à l'usage de drogues

Réalisées à Hai Phong par l’ANRS, deux études soulignent le besoin urgent d’interventions ciblant les usagers de drogues injectables au Vietnam. L’étude DRIVE-IN met en évidence une prévalence et une incidence particulièrement élevées de l’hépatite C dans cette population. De son côté, l’étude FIBRHIVIET indique que les usagers coinfectés VIH/VHC présentent souvent une fibrose avancée, dont près d’un quart nécessite un traitement urgent.