> Accueil > Qui sommes-nous ? > Actualités > L'ANRS en direct de l'IAS

L'ANRS en direct de l'IAS

le 22/07/2014

En direct de l'IAS, l'ANRS partage avec vous les derniers résultats d'études qu'elle soutient.

Étude ANRS Ipergay

Mardi 22 juillet, les résultats préliminaires de l'étude ANRS Ipergay de prévention préexposition chez les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes sont présentés. Une très bonne observance du traitement est mise en évidence

Prévention du VIH « à la demande » : premiers résultats très encourageants

Étude ANRS 12245 TasP

Mercredi 23 juillet, ce sont les premiers résultats de la première phase de l'essai ANRS 12245 TasP qui ont fait l'objet d'une communication orale. La proposition répétée de dépistage du VIH à domicile semble bien acceptée par une population rurale d'Afrique du Sud. Le défi majeur reste d'amener les individus infectés vers les structures de soins pour une prise en charge de l'infection.

Dépistages répétés du VIH à domicile en Afrique du Sud. Une stratégie bien acceptée à large échelle

Étude ANRS AERLI

Jeudi 24 juillet, les résultats de l'étude ANRS AERLI (Accompagnement et Education aux Risques Liés à l’Injection) montrent que proposer des sessions d’éducation délivrées par des pairs aux consommateurs de drogues par voie intraveineuse permet de réduire significativement les pratiques à risque de transmission du VIH et du virus de l’hépatite C (VHC). Cette étude est réalisée conjointement par l'association AIDES, Médecins du Monde et l'Inserm U912 (Marseille)

Usagers de drogues : Une nouvelle stratégie pour réduire les risques infectieux

Etude ANRS 12126

Vendredi 25 juillet, on parle de la circoncision et des bénéfices également pour les femmes de cette pratique. En effet, la circoncision apparaît jouer un rôle dans la réduction de l’incidence du VIH chez les femmes. Ces résultats sont issus de l’étude ANRS 12126 coordonnée par le Pr Bertran Auvert (Inserm U1018, Université de Versailles-Saint Quentin, Hôpital Ambroise Paré) et conduite dans le bidonville d’Orange Farm en Afrique du Sud.

VIH : la circoncision masculine bénéficie aussi aux femmes