Les métiers de la recherche clinique

Dès sa création en 1989, l'ANRS a été confrontée à la nécessité de développer intensément la recherche clinique et notamment les essais thérapeutiques en réponse à la demande de la communauté hospitalière et des associations de malades. La mise en oeuvre concrète de ces recherches sur de multiples sites cliniques a rapidement souligné la nécessité de disposer de personnels dédiés sur les lieux de réalisation des essais. L'ANRS a largement contribué au financement et à la mise en place de ces postes.

Les médecins d'études cliniques ou coordonnateurs d'études cliniques sont généralement médecins. Ils ont pour fonction principale d'assister l'investigateur du site dans la mise en place et le bon déroulement des essais, dans le respect de la réglementation en matière de protection des personnes, de traçabilité de l'information et de qualité des données. L'ANRS a également créé un petit nombre de postes de techniciens de recherche cliniques (TRC), afin de venir en aide aux médecins d'études cliniques pour la réalisation de tâches liées à la logistique et à l'organisation matérielle des essais sur les sites.

Dans les laboratoires de biologie hospitaliers, essentiellement de virologie et d'immunologie, des médecins d'études biologiques et quelques techniciens d'études biologiques interviennent également dans les essais de l'ANRS. Il peut s'agir du laboratoire assurant la coordination virologique ou immunologique pour l'ensemble des sites d'un essai, ou d'un laboratoire traitant les prélèvements d'un site clinique particulièrement actif dans les études ANRS.

Dans les centres de méthodologie et de gestion, les chefs de projet, médecins expérimentés prennent en charge tout le suivi et l'animation d'un protocole multicentrique avec l'investigateur-coordonnateur. Ces structures ont également besoin d'attachés de recherche clinique (ARC), formés à la vérification sur site des données d'un essai, d'assureurs qualité aptes à former les personnels, à rédiger et faire appliquer des procédures opérationnelles standardisées, ainsi que de gestionnaires de bases de données (data manager).

Dans le domaine des recherches en santé publique, sciences de l'homme et de la société, des moniteurs d'études sociales (MES) sont chargés de gérer des enquêtes dans ces disciplines, où ils assurent la qualité du recueil de l'information et la maintenance de la base de données.

A l'ANRS, des personnels formés aux affaires réglementaires et à l'accompagnement de projets, ainsi que des personnes compétentes en pharmacovigilance et en assurance qualité, assurent la coordination de l'ensemble du dispositif permettant la réalisation des études cliniques dont l'ANRS est promoteur.

> Demande de soutien en personnel sur financement ANRS
> Demande de renouvellement d'un poste sur financement ANRS