L’ANRS, l’IRD et REACTing, ensemble pour coordonner la recherche sur le Covid-19 au Sud

23 juin 2020
Image
Recherche
Contenu
Texte

La première réunion de mise en place de la task force entre l’ANRS, l’IRD (1) et REACTing (2) s’est tenue le 17 juin dernier. L’objectif de cette initiative est d’assurer une bonne coordination des projets de recherche sur le Covid-19 associant les institutions françaises et les institutions partenaires dans les pays à revenus faibles et intermédiaires, quels que soient le thème et la discipline scientifique.

« Grâce à l’effort des agences françaises de développement et de financement de la recherche ciblant les pays du Sud, 32 projets ont pu être sélectionnés en mai 2020 lors d’un appel d’offres coordonné par l’ANRS consacré au Covid-19. La task force aura pour rôle premier de coordonner l’exécution idoine sur le terrain des projets financés », indique le Pr Nicolas Meda (Université Ki-Zerbo, Ouagadougou) qui co-préside le comité stratégique aux côtés du Pr Éric Delaporte (IRD, Montpellier).

« Il y a un besoin de coordination afin de s’assurer de la complémentarité des efforts et, également, à travers les projets financés, de discuter des sujets qui ne sont pas couverts, complète le Pr Éric Delaporte (IRD, Montpellier). L’objectif est de s’assurer que les actions de la France à l’international s’intègrent aux priorités du Sud et que cela soit une aide structurante. Les réflexions stratégiques portent sur des enjeux majeurs tels que le traitement, le diagnostic, le vaccin. »


1. L’IRD : institut de de recherche pour le développement.
2. REACTing (REsearch and ACTion targeting emerging infectious diseases), lancé par l’Inserm en 2013 sous l’égide d’Aviesan, est un consortium multidisciplinaire rassemblant des équipes et laboratoires d’excellence des partenaires français.