Variole simienne

Ajouter un contenu
Titre
Un protocole pour un essai clinique international adaptatif multi-pays pour l’évaluation de la tolérance et de l’efficacité des traitements pour les patients atteints de la variole du singe
Texte

Peu après la déclaration de l'épidémie de variole simienne (monkeypox ou variole du singe) dans plusieurs pays, les 2 et 3 juin 2022, la communauté scientifique internationale s'est réunie, sous la coordination de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour identifier les lacunes dans les connaissances sur cette maladie et les priorités de recherche à mettre en œuvre. Les données sur les traitements antiviraux existants n’étant uniquement obtenues à partir de modèles animaux les experts ont conclu qu’il était nécessaire et éthique de mettre en place des essais randomisés contrôlés, afin de lever les incertitudes restantes quant à l’efficacité de ces traitements. C’est ainsi qu’a été élaboré le protocole CORE pour un essai clinique international adaptatif multi-pays pour l’évaluation de la tolérance et de l’efficacité des traitements pour les patients atteints de la variole simienne.

Texte

A la suite de la déclaration de l'épidémie de variole simienne en tant qu'urgence de santé publique de portée internationale, les chercheurs et les parties prenantes du monde entier, en collaboration avec R&D Blueprint de l'OMS pour les épidémies, travaillent à améliorer la mise en œuvre des actions de réponse à l'épidémie et à coordonner la mise en œuvre des priorités de recherche en tant que composante importante de la réponse.  

L’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) en République démocratique du Congo, et l'US NIAID/NIH, en collaboration avec R&D Blueprint de l’OMS pour les épidémies, ont organisé deux consultations en juin et juillet 2022, fédérant plus de 500 experts pour l’élaboration d’un protocole commun. Ce protocole CORE est le résultat de ces consultations ainsi que des délibérations entre des experts, notamment de l’OMS, dans une volonté d’effort collaboratif.

Le protocole de base élaboré permettra le développement d’un essai international adaptatif multi-pays, randomisé, contrôlé contre placebo et en double aveugle, sur la tolérance et l'efficacité des traitements pour les patients atteints de la variole simienne.

Il vise à faciliter la participation des chercheurs cliniques, des institutions de recherche des pays ou des réseaux régionaux qui souhaitent contribuer à générer les données manquantes et à réduire les incertitudes concernant les traitements contre cette pathologie.


Toute institution intéressée à rejoindre l’essai pourra manifester son intention en contactant le secrétariat de l’essai à l’adresse : clinicaltrialmonkeypox@anrs.fr

Texte

Pour plus d'informations, consultez les documents disponibles ci-dessous :