Cellule Émergence influenza aviaire A(H5N1)

Statut : en cours - niveau 1

Dernière mise à jour le 22 juillet 2024

L’essentiel

En avril 2024, la première transmission du virus de l’influenza aviaire A(H5N1) d’un mammifère à l’homme a été observée aux États-Unis. Trois professionnels d’une exploitation laitière ont développé des symptômes oculaires et respiratoires sans complication grave, après une exposition directe à des vaches porteuses du virus. L’infection par ce virus est exceptionnelle chez les bovins et jusqu’à présent, les cas humains rapportés d’infection à l’influenza aviaire A(H5N1) dans le monde restaient limités à des contacts rapprochés avec des oiseaux infectés.

La voie d’introduction du virus influenza aviaire chez les bovins reste incertaine, potentiellement liée à la consommation par les vaches laitières de litière souillée par des déjections d’oiseaux infectés.

Ces infections humaines sporadiques s’accompagnent d’infections au sein de nouvelles espèces de mammifères sauvages et domestiques jusqu’alors épargnées. Cela fait suite à une circulation continue du virus dans les colonies d’oiseaux sauvages, ayant entraîné une augmentation sans précédent du nombre de foyers épidémiques dans les élevages avicoles dans de nombreux pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord.

En savoir plus sur le dispositif Émergence

Suivez l’actualité scientifique sur le sujet

Dans le cadre du dispositif Émergence de l’ANRS MIE, l’agence met à disposition une veille scientifique hebdomadaire sur l’influenza aviaire A(H5N1) afin de suivre les progrès de la recherche.

Notre sélection

Cellule Émergence Mpox

Statut : en cours – niveau 1

11 décembre 2023