Catherine Bilger prend la direction du département Innovation de l’agence

11 août 2021
Image
Catherine Bilger / DR
Contenu
Texte

Médecin spécialisée en santé publique et en maladies infectieuses, Catherine Bilger occupe le poste de responsable du département Innovation de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes depuis le 2 août 2021. Elle est engagée de longue date dans la lutte contre le VIH.

Texte

Grâce à son expérience professionnelle diversifiée et sa vision internationale des enjeux de santé publique, Catherine Bilger met au service du département Innovation de l’agence de précieux atouts pour créer une nouvelle dynamique permettant le développement et le soutien d’innovations en matière de VIH, hépatites, IST, tuberculose et maladies infectieuses émergentes.

Dès ses études de médecine, Catherine Bilger s’engage dans le milieu humanitaire. Elle a ainsi participé à des missions en Asie du Sud-Est avec l’ONG Aide Médicale Internationale et, en France avec Médecins du Monde, dans les centres de dépistage et de réduction des risques au début de l’épidémie de VIH .

Après s’être formée en épidémiologie et en santé publique à la London School of Hygiene & Tropical Medicine, Catherine Bilger a travaillé pendant 10 ans dans l’industrie pharmaceutique en recherche clinique dans le développement des produits innovants, au Royaume-Uni et en France. Elle a, par exemple, été impliquée dans le développement de l’antirétroviral 3TC.

Devenue chargée de mission sida à la délégation aux affaires européennes et internationales du ministère de l'Emploi et de la Solidarité, Catherine Bilger a contribué à la création en 2002 du groupe d'intérêt public ESTHER (« Ensemble pour une solidarité thérapeutique hospitalière en réseau »), promouvant une prise en charge de qualité pour les personnes vivant avec le VIH et combattant les inégalités d’accès aux soins dans les pays en développement. Elle a aussi pris part à la création du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.
 
Elle a participé à l’OMS à l’initiative « 3x5 » (qui visait à traiter avant la fin 2005 trois millions de personnes infectées par le VIH vivant dans des pays à revenus limités) en tant que point focal du Fonds Mondial. Puis, Catherine Bilger a poursuivi son travail avec ONUSIDA sur l’accès aux traitements, notamment dans le cadre de l’initiative 90-90-90 et, plus récemment, elle a piloté des projets tels que le Plan Global de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant ou les plans d’urgence en Afrique de l’Ouest. 

Au fil de sa carrière, Catherine Bilger a développé des liens forts avec l’ANRS, appréciant la qualité de ses travaux, toujours en adéquation avec les priorités de recherche en santé publique mondiale du moment. 

Sous son impulsion, le département Innovation va s’attacher à mettre en place de nouvelles stratégies dans les domaines du vaccin, des médicaments et des outils diagnostiques et numériques pour les maladies infectieuses émergentes, mais aussi à tisser des liens avec le secteur privé afin de favoriser le développement de ces innovations dans le contexte mondialisé actuel.

 

En savoir plus : 

Département de la communication et de l’information scientifique – information@anrs.fr