Emergences - Enjeux de la recherche

Ajouter un contenu
Texte

En nette recrudescence depuis une cinquantaine d’années, les maladies infectieuses émergentes touchent de plus en plus les populations humaines. L’agence ANRS | Maladies infectieuses émergentes a aujourd’hui pour mission de coordonner et financer la recherche française sur ces maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes, notamment les infections respiratoires émergentes dont la COVID-19, les fièvres hémorragiques virales, les arboviroses, etc.

Texte

Chikungunya aux Antilles en 2013, Ebola en Afrique de l’Ouest entre 2014 et 2016, Zika en Amérique du Sud et aux Antilles 2015, peste à Madagascar en 2017, Lassa en Afrique de l’Ouest depuis 2018, Ebola en République démocratique du Congo en 2018-2020… L’implication du consortium REACTing lors de ces épidémies a permis de fédérer et de mobiliser des équipes de chercheurs et d’acteurs publics et de mettre en place des projets de recherche en collaboration avec des partenaires locaux et internationaux.  
Cette expérience de réponse aux épidémies pendant plusieurs années a permis une réaction rapide et efficace et une implication dès le début de la crise COVID-19 actuelle.  
Le consortium REACTing a été positionné officiellement comme organisme chargé de la coordination de la recherche française sur cette maladie. En parallèle, les ressources et l'expérience de l’ANRS ont été mobilisées, par le financement d'un appel à projets exceptionnel avec les pays du Sud et par la mise à disposition de personnel spécialisé.  
La forte expérience de ces deux structures permet à la nouvelle agence ANRS | Maladies infectieuses émergentes, issue de la fusion des deux structures, de se positionner comme coordinateur de la recherche sur ces maladies émergentes en période d’épidémie mais également en période inter-épidémique.