Nouveau président pour l’Action Coordonnée Recherche fondamentale et translationnelle sur les hépatites virales (AC42)

Publié le 04 juillet 2024

L’essentiel

Eloi Verrier est, depuis le 1er juillet 2024, le nouveau président de l’Action Coordonnée 42 (AC42) qui vise à structurer et animer la communauté scientifique française travaillant sur la recherche fondamentale et translationnelle des hépatites virales.

Titulaire d’un doctorat AgroParisTech, spécialisé dans la résistance aux infections et les interactions virus-cellules, je dirige actuellement un groupe de recherche à l’Institut de Médecine Translationnelle et Maladies Hépatiques (Inserm U1110) à Strasbourg. Mon travail se concentre sur les interactions moléculaires entre les virus HBV et HDV et les hépatocytes, dans le but d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques.

Quels sont les principaux axes de recherches que vous souhaitez impulser dans cette action coordonnée ?

Les hépatites virales posent encore de grands défis scientifiques. L’infection chronique par le virus de l’hépatite B (HBV) et les co-infections par les virus de l’hépatite B et D (HBV/HDV) restent la première cause mondiale de cancer du foie, un des cancers les plus meurtriers. L’ANRS MIE a d’ailleurs ciblé parmi ses priorités les objectifs « HBV/HDV cure ». Nous devons également répondre à l’émergence du virus de l’hépatite E, contre lequel les outils dont nous disposons sont insuffisants. Il convient par ailleurs de rester attentif à l’infection par le virus de l’hépatite C (HCV), pour laquelle il n’existe pas encore de vaccin. Enfin, le changement climatique global favorise l’émergence ou la réémergence d’arbovirus en Europe, dont certains, notamment des flavivirus, ciblent le foie et nécessitent une vigilance accrue.

Quels sont les défis auxquels doit répondre cette action coordonnée ?

Dans la continuité de la dynamique insufflée par la présidence précédente, le défi de l’AC42 sera de structurer la communauté française autour des grandes questions scientifiques posées par les infections virales du foie. Nous aurons à cœur de définir les grandes orientations de la recherche autour de ces thématiques. Notre ambition est le développement de nouvelles stratégies préventives et thérapeutiques via une meilleure compréhension des cycles viraux et des interactions entre le virus et son hôte. Notre objectif est de créer des synergies entre laboratoires pour développer de nouveaux programmes de recherche avec l’ambition qu’ils soient financés via les différents dispositifs de l’agence, notamment le Comité scientifique sectoriel 12 (CSS12).

Quels sont les prochains grands rendez-vous ou réalisations à venir ?

L’AC42 continuera de fonctionner selon son organisation habituelle jusqu’en 2025.  Notre prochain objectif est la constitution d’un nouveau bureau décisionnel pour l’AC42 et l’organisation des prochaines journées du Réseau National Hépatites, qui auront lieu au début de l’année prochaine. De plus, nous souhaitons renforcer la transversalité entre les Actions Coordonnées en organisant dès 2025 une réunion thématique avec l’AC41 sur les thèmes de la guérison du HBV et du VIH.

En savoir plus sur l’action coordonnée

Actualités

Remise des prix de thèse de l’ANRS MIE / SFV 2023 à Martin Ferrié et Margaux Heuschkel

Lors de sa réunion plénière du 11 et 12 mars 2024, l’Action Coordonnée « Recherche fondamentale et translationnelle sur les hépatites virales » (AC42) de l’ANRS MIE a décerné, conjointement avec la Société française de virologie (SFV), ses Prix de Thèse récompensant des travaux…

11 mars 2024