AAP générique VIH/sida, IST, hépatites virales, tuberculose (2024-2)

15 janvier- 15 mars

Dernière mise à jour le 19 janvier 2024

L’appel à projets générique VIH/sida, IST, hépatites virales, tuberculose (2024-2)

Attention, cet appel à projets concerne uniquement les demandes de financement pour des projets, des contrats d’initiation et des allocations de recherche portant sur :

  • L’ensemble des recherches sur le VIH/sida, sur les infections sexuellement transmissibles (IST), sur les hépatites virales, sur la tuberculose, y compris les recherches sur leurs co-infections ;
  • Les recherches sur d’autres infections ou pathologies dès lors qu’elles sont utiles à la compréhension du VIH/sida, des IST, des hépatites virales et/ou de la tuberculose ;
  • Les recherches sur l’impact d’autres infections ou pathologies, notamment la Covid-19, sur l’état de santé, la prise en charge ou le dépistage ou la prévention du VIH/sida, des IST, des hépatites virales et/ou de la tuberculose.

Pour les demandes de financement « colloque et publication », rendez-vous sur la page de l’appel à projets.

Votre demande doit-être déposée sur la plateforme APOGEE.

Je soumets mon projet

Eligibilité

L’appel à projets est ouvert à tout laboratoire de recherche français, public ou privé, ainsi qu’aux laboratoires étrangers associés à un laboratoire français dans le cadre d’un projet de recherche. Les projets de recherche peuvent être présentés sous la forme d’un partenariat entre plusieurs équipes de recherche. Dans ce cas, la demande désignera une équipe porteuse du projet (équipe A) et une ou plusieurs équipes associées au projet.

L’ensemble des projets de recherche et des contrats d’initiation dans les domaines cités ci-dessus sont recevables, qu’il s’agisse de recherches fondamentales, translationnelles et cliniques (y compris les projets d’essais cliniques), en santé publique ou en sciences humaines et sociales, à l’exception des projets relevant directement du programme de recherches vaccinales de l’ANRS-VRI, qui sont évalués séparément au niveau de la coordination scientifique du programme VRI (Vaccine Research Institute).